Clive Lachlan

France – Suivi de la migration des oiseaux au col d’Organbidexk

Depuis 1979, le suivi de la migration des oiseaux au col d'Organbidexka se poursuit pour acquérir des connaissances sur les phénologies de migration mais aussi les tendances démographiques des migrateurs. En 2016, le suivi a débuté le 16 juillet et se poursuivra jusqu'au 15 novembre. Au 15 août, après un mois de suivi, les ornithologues de la LPO Aquitaine ont comptés

Evénements naturels dans le monde Olivier Pollet -

Depuis 1979, le suivi de la migration des oiseaux au col d’Organbidexka se poursuit pour acquérir des connaissances sur les phénologies de migration mais aussi les tendances démographiques des migrateurs. En 2016, le suivi a débuté le 16 juillet et se poursuivra jusqu’au 15 novembre. Au 15 août, après un mois de suivi, les ornithologues de la LPO Aquitaine ont comptés près de 20 000 milans noirs, total assez faible comparé aux dernières années où les totaux dépassaient les 30 000 individus. La diversité en espèces migratrices a progressivement augmenté au cours du mois d’août avec les premières bondrées apivores (98 oiseaux), busards cendrés (5 oiseaux), busards des roseaux (7 oiseaux), cigognes blanches (75 oiseaux), cigognes noires (31 oiseaux) et balbuzards pêcheurs (2 oiseaux). Les espèces locales sont également très présentes avec des observations quotidiennes de vautours percnoptères, vautours fauves, milans royaux, circaètes Jean-le-Blanc et gypaètes barbus. Quelques espèces peu communes ont aussi été observées comme ce Vautour moine le 20 juillet, un Élanion blanc le 27 juillet et un probable Faucon lanier le 14 août. Au total, ce sont 30 espèces d’oiseaux migrateurs qui ont été recensées sur le col d’Organbidexka jusqu’au 15 août 2016. Il ne fait aucun doute que la migration va s’accélérer dans les prochaines semaines avec une diversité grandissante et des effectifs en hausse pour de nombreuses espèces de rapaces. L’ensemble des résultats est disponible sur migraction.net.

aquitaine2

Si le suivi de la migration reste une activité fondamentale, sensibiliser le public à la biodiversité locale n’en est pas moins important. Jusqu’au 15 Août, 1 080 personnes ont été sensibilisées au phénomène migratoire au chalet ornitho, parmi lesquelles 197 enfants. Des accueils postés, des sorties nature et des ateliers pour enfants sont autant d’animations nature proposées au public. Cette année, un cabinet de curiosités entièrement reconstitué a ouvert ses portes. Au travers de divers objets appartenant à un passionné de la nature, le cabinet permet aux petits comme aux grands de découvrir la biodiversité locale et les techniques pour les étudier.

Pendant la saison, des écovolontaires sont invités à rejoindre le site. Leurs missions : repérer et identifier les oiseaux migrateurs, intégrer les résultats du suivi à la base de données de la LPO Aquitaine (Faune-Aquitaine) et sensibiliser les visiteurs à la migration. Vous possédez un intérêt pour l’observation des oiseaux et la protection de la nature en général et vous êtes motivé par l’idée de vivre une expérience forte ? Il est encore temps de devenir écovolontaire !

Nous sommes également à la recherche d’ornithologues confirmés souhaitant participer au suivi de la migration sur le col d’Organbidexka, l’un des sites de suivi de la migration les plus importants de France !

Pour plus d’informations, consulter le guide de l’écovolontaire sur http://fr.calameo.com/read/001485999047116fe32e8.

N’hésitez pas à diffuser ce message auprès de vos amis, sur votre forum, votre page Facebook ou tout autre moyen qui vous semblera opportun. Les oiseaux migrateurs ont besoin de votre aide !

aquitaine3

Olivier Pollet

Post a Comment